Que faut-il savoir sur la chargeback (rétrofacturation) des prélèvements SEPA ?

Un client peut annuler un prélèvement SEPA à tout moment. Cela est possible jusqu'à 8 semaines après la date du prélèvement en cas de mandat valide et jusqu'à 13 mois en l'absence de mandat. Pour la plupart des banques, le consommateur n'a pas à donner de raison liée à une chargeback, il est donc assez difficile de savoir pour quelle raison un paiement fait l’objet d’une chargeback.

 

Comment reconnaître une chargeback ?

Lorsqu'un client annule un prélèvement automatique, cela apparaît comme une transaction “Échouée” votre Tableau de Bord Mollie. Vous pourrez les identifier grâce au code MD06 qui sera visible dans les détails de la transaction. L'annulation d'une transaction vous sera facturée 10,- €, en plus des frais initiaux de la transaction.

 

Comment contester ou se prémunir des chargeback ?

Il n'est pas possible de contester une chargeback et s'en prémunir est compliqué. Lorsqu'une chargeback a lieu, le client sera toujours remboursé. Tâchez de communiquer de façon transparente avec votre clientèle, de la tenir informée de l'avancée de leurs commandes et de traiter leurs réclamations dans des délais raisonnables. Vous réduisez ainsi le risque de chargeback.

 

Bon à savoir

Un client peut remplir une déclaration de prélèvement non autorisé, facturée 65 € hors taxes. Nous avançons ce coût auprès de la banque de votre client puis nous vous le facturons.  

 

En apprendre davantage

 

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?

Veuillez contacter notre service d'assistance pour obtenir de l'aide.